Mes amis, mes amours, mes démons.

  Elle est revenue. Elle est revenue et c’était bien plus fort cette fois. Cela faisait des mois que je ne l’avais pas vu, mais elle a refait surface d’un coup, elle m’a collé à la peau, mais je ne voulais pas d’elle. Non, je ne veux plus la voir, plus la sentir. Pourquoi me suit-elle ? Elle ne comprend donc pas que je veux passer à autre chose ? Que j’ai été assez forte pour l’oublier, pour ne plus être dépendante de cette chose. Je fais pression sur ma tête, j’ai envie de m’arracher les cheveux. C’est trop tard, elle a gagné. Les larmes se mettent à couler instinctivement. Pleurer encore et encore, cela m’épuise. Je pensais avoir assez donné, mais elle en veut toujours plus ! Mon corps entier se met à trembler sous sa pression. Les démons reviennent. Je n’ai qu’une envie maintenant : en finir. Les images défilent dans ma tête, accident de voiture, pendaison, surplus de médicaments. C’est si simple et cela parait si attractif sur le moment. Il doit me rester quelques lames, pourquoi ne pas en profiter à nouveau ? C’est si bon de transmettre la douleur mentale à une douleur physique. Puis, c’est promis, je m’arrête juste à la naissance des veines, pas un coup de plus. Ne vous en faites pas mes amis, je sais comment m’y prendre. Le temps semble s’être arrêté, mon cœur et ma tête me font rudement mal. Mais je sais comment cela se passe, il me faut être patiente. Soudain, elle repart aussi vite qu’elle est venue, fragilisant un peu plus mon esprit jusqu’à sa prochaine visite.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s